Comment voyager est devenu mon métier ?

Posted By: Site Owner In: Root On: Comment: 0 Hit: 1013

Passionnée de voyage et d’artisanat, j’ai décidé de faire de mes passions mon métier.

Colombie, Indonésie, Maroc… j'arpente les petits villages reculés des 4 coins de la planète afin d’y rencontrer les artisans les plus talentueux du pays. Paniers tressés par des indigènes, encens végétal aux senteurs des bois de l’Amazonie, coussins indigo tissés au Mali, tapis berbères confectionnés dans les montagnes Marocaines...

Pour moi, l’important dans un objet de décoration n’est pas simplement son ésthétique. C’est aussi et surtout son histoire, sa symbolique. 

J’aime appeler mes trouvailles mes « trésors ». Chaque pièce est unique. Je suis mon instinct, mes émotions dans ma sélection.

J’ai nommé mon concept THEM. Par reconnaissance à EUX, tous ces artisans avec qui elle collabore.

Un des produits phares de THEM est le tapis berbère du Maroc dont on entend beaucoup parler dans le monde de la décoration depuis quelques années.

Un produit à la mode où les prix ont souvent tendance à s’envoler.

En partant de ce constat, j'ai repensé la vente de cet objet artisanal qui me tient à coeur.

Pas d’achat sur les salons comme Maison et Objets, ni même dans le Souk de Marrakech où de nombreux intermédiaires sont intervenus et ont fait gonflé le prix, mais une collaboration en direct avec les artisans.

Plusieurs fois dans l’année, je pars à la source, à la rencontre des femmes tisseuses berbères dans les montagnes du Moyen-Atlas.

Cette suppression des intermédiaires me permet d’acheter au prix juste pour pouvoir ensuite vous offrir… le prix juste.

Un mode fonctionnement éthique qui me permet de rendre abordables les tapis berbères mais également d’avoir une totale maîtrise sur la rémunération des talentueuses femmes tisseuses de tapis berbères.

Un meilleur équilibre entre l’artisan, vous et moi...

Découvrez ma sélection de tapis berbère ici

Marion Pelouzet, la fondatrice.

Comments

Leave your comment