Participer à mon échelle à la pérennisation de savoir-faire ancestraux...

Mon objectif en créant THEM était de participer, à mon échelle, à la pérennisation de savoir-faire ancestraux. Je me suis aventurée sur des routes encore inexplorées des 4 coins de la planète à la rencontre d’artisans talentueux pour vous dénicher des créations artisanales rares. Les femmes tisseuses berbères aux doigts de fée des montagnes du Moyen-Atlas, les tresseurs de palmes d'Indonésie, les indigènes de Colombie et leurs créations en bois sculpté, les teinturiers d'indigo du Mali, les céramistes d’Espagne, du Portugal, d’Italie…

Des pièces uniques qui ont une histoire. Une histoire de part le savoir-faire de leurs artisans, leur processus de création très traditionnel et 100% artisanal, mais également de par leur symbolique. Un savoir qu'il est important de protéger et de mettre en lumière.

Voici la mission que je me suis donnée et qui fait son chemin depuis maintenant 4 ans. THEM collabore aujourd’hui avec plus de 300 tisseuses berbères du Maroc, une dizaine de céramistes Européens, des peuples autochtones des 4 coins du monde.

Le sourcing...

Je privilégie autant que possible les achats à la source et sans intermédiaires. Régulièrement dans l'année, je pars en voyage sourcing au Maroc à la rencontre de tisseuses avec qui je collabore ainsi que dans différents pays à la recherche de nouveaux talents. Sans aucun doute la partie la plus passionnante de mon métier !

La rencontre avec les artisans est pour moi primordiale lorsque l'on propose de l'artisanat. En connaître plus sur leur savoir-faire, apprendre les symboliques, l'histoire qui se cache derrière une création. Partager leur passion.

Des connaissances qui m'enrichissent et que je peux ensuite partager avec vous au travers de THEM.

Des prix justes...

Le concept de THEM réside sur une politique de prix justes tout au long de l’année pour les artisans, vous et moi.

Je suis persuadée qu’il est impératif de consommer moins mais mieux. Qu’il est plus intelligent et finalement même plus rentable d’investir dans de la qualité qui est synonyme de durabilité. Qu’il faut acheter les choses que l’on aime vraiment sans être influencé par la frénésie des remises à tout va. Je suis aussi persuadée qu’il est important en tant que client de connaître la vraie valeur d’un produit sans avoir l’impression d’être une vache à lait lorsqu’on achète plein pot.

Je n'aime pas l'idée que le travail de mes talentueux artisans soit bradé. Certaines marques peuvent se permettre de vendre à -50% et faire encore de larges bénéfices. Ce n'est pas mon cas.

En créant THEM j'ai préféré diminuer ma marge et vous proposer une sélection au prix juste de janvier à décembre !

Pour aller plus loin dans la démarche éthique...

Pour aller encore plus loin dans la démarche éthique et pour soutenir un peuple avec qui ma relation est toute particulière, le peuple berbère comme vous pouvez l’imaginer, j’ai décidé de créer ma propre association, Sharing by THEM.

Cette année 2022 sera ponctuée d’actions solidaires diverses visées à soutenir les familles des montagnes berbères dans le besoin.

Quelques exemples :

Tous les mois, un « tapis solidaire » vous sera proposé à la vente. 100% des bénéfices de cette vente seront transformés en panier solidaire (produits d’hygiène, couvertures, nourriture) et distribués à des familles des villages berbères reculés au Maroc.

En collaboration avec l’école MJM Graphic Design de Toulouse et de Lille, nous avons imaginé deux carnets à colorier inspiré du monde berbère.

Nous allons offrir 100 carnets à l’association Aïda. Celle-ci soutient les enfants et adolescents touchés par le cancer. Chez Aïda, les bénévoles ont moins de 18 ans. Une association créée et gérée par des jeunes qui interviennent dans les hôpitaux pour tenir compagnie et divertir les jeunes atteints du cancer qui passent la majorité de leur temps à l’hôpital et pour qui les journées sont monotones. 

Cent autres carnets sont également en vente sur notre site them.fr. L’intégralité des gains sera reversé à notre association «Sharing by THEM» puis transformé en panier solidaire et distribué à des familles dans le besoin dans des villages berbères reculés au Maroc.